Le Black Friday

C’est dans un peu plus d’un mois, le 23 novembre, que débutera le Black Friday. Si de nos jours beaucoup connaissent cet événement comme étant un grand jour de soldes aux USA, ses origines sont, elles, un peu moins connues. Attardons-nous ensemble sur les origines de cette tradition américaine du Black Friday ainsi que son impact en France.

Ses origines et son but :

Comme dit plus haut, le Black Friday est un grand jour de soldes, sa date n’est pas un hasard et elle tombe le lendemain de Thanksgiving. Le but du Black Friday est de proposer des réductions très alléchantes, qui peuvent aller jusqu’à -85 %, afin de faire un maximum de chiffre d’affaire avant la fin d’année. Cette date est donc souvent le coup d’envoi des achats de Noël et est particulièrement rentable pour les magasins : en 2015 le Black Friday a rapporté près de 10,4 milliards de dollars.

Mais d’où provient cette tradition ?

Personne ne sait réellement avec certitude, mais de nombreux historiens s’accordent pour dire que la tradition aurait vue le jour dans les années 1960, où les commerçants de l’époque cherchaient à améliorer leurs ventes de fin d’année.

Son nom quant à lui aurait plusieurs origines, l’une se voulant aussi vieille que la tradition : à l’époque où les comptes étaient tenus à la main et à l’encre, l’encre rouge était utilisée pour les déficits et l’encre noire pour les profits. Le fameux Black Friday serait donc devenu un jour tellement fructueux que les comptes étaient en noir d’où : le vendredi noir ou Black Friday.

L’autre origine se veut plus simple et ferait tout simplement référence aux rues, qui en ce jour de soldes, étaient noires de monde.

Le Black Friday en France :

Ces dernières années le Black Friday à fait son apparition sur le marché Français, d’abord timidement, il fait maintenant parti du paysage économique de fin d’année pour le plus grand bonheur des consommateurs.

L’émergence d’Internet et des achats en ligne à joué un grand rôle dans le succès du Black Friday car les premières enseignes à proposer ces promotions étaient bien entendu les sites de e-commerce. C’est même une enseigne en particulier qui serait à l’origine du mouvement en France : Amazon. En effet grâce à la Cyber Week qui affichait jusqu’a 70 % de remises, Amazon à mis en branle un mouvement de soldes de fin d’années repris par toutes les enseignes françaises au fil de ces dernières années.

Pourtant malgré toutes les offres et promotions affichées, le Black Friday n’est pas aussi impressionnant qu’aux USA. Si déjà la majorité des offres se font en ligne, il y a aussi les promotions en elles même qui ne sont pas aussi démesurées qu’aux USA. Seuls certains produits bénéficient de grosses remises mais la majorité se situent en dessous des 40 % de remise de manière générale.

Mais chaque année les prix se cassent de plus en plus, et les offres se font plus nombreuses. Sur le marché du multimédia et du high-tech, les fabricants et les enseignes ne rechignent plus à casser les prix, en 2016 Amazon à même enregistré près 1,4 million de commandes en une seule journée, de quoi donner le tournis et prouver que le Black Friday est un jour plus que rentable pour les enseignes.

Partager: